IMGP021811-2[1]

Spartan Race Morzine (02/07/2016)

Julien Conti conquiert son sésame pour viser la «Trifecta»

Julien Conti poursuit son chemin victorieux. Après Paris, Val Morel et
Milan, il a participé avec succès au Sprint de 7 kilomètres + qui
s’est déroulé samedi 2 juillet à Morzine. L’athlète non-voyant de No
Difference a ainsi conquis son sésame pour viser la «Trifecta», lors
du Beast de la Spartan Race (21 kilomètres +), qui se déroulera le 8
octobre au Castellet. «Il a terminé toutes les épreuves auxquelles il
a participé et dans les temps impartis. Il peut ainsi convoiter le
titre suprême de cette épreuve sans égale», lance son entraîneur et
binôme Claudio Alessi.

La pluie et le vent avaient donné rendez-vous à la multitude de
participants – ils étaient bien 10.000 – qui avaient envahi la station
savoyarde, augmentant encore les difficultés du parcours. «Par bonheur
les éléments se sont un peu calmés au moment de notre départ à 13
heures, confie Julien Conti, mais le parcours et notamment son très
important dénivelé était beaucoup plus difficile qu’à Milan, l’effort
plus dense et plus intense que sur les 13 kilomètres + de la cité
lombarde avec même certains passages dangereux, notamment dans les
cailloux au bord de la rivière à la température «régénèrante» de 9
degrés et de son courant violent».

Les deux hommes ont pourtant largement gagné leur pari sous les vivats
de la foule et de leurs supporters. Même si trois semaines seulement
séparaient Milan de Morzine: «Nous avions estimé terminer notre pensum
en 3 heures. Nous avons bouclé le parcours en 2 h. 35, ce qui prouve
que tout a bien fonctionné. Aussi j’éprouve un sentiment de plénitude.
Nous avons parfaitement tenu sur le plan mental ce qui nous a permis
de dominer la pression physique et les quinze obstacles du tracé. Je
rappelle qu’il n’y a pas de reconnaissance et que nous les découvrons
au fil de la course. Claudio c’est mes yeux, puis j’essaie de
m’adapter au mieux. Décidément notre complicité me paraît de plus en
plus formidable».

Gainage, abdominaux et isométrie sont au programme des prochains
jours. «Ensuite commencera la préparation proprement dite pour la
dernière et décisive épreuve», conclut Julien Conti à son hôtel au nom
significatif de Tremplin. Avant de se restaurer et de passer une bonne
nuit!

Jean-Antoine Calcio