WhatsApp Image 2020-01-26 at 17.47.25

Valmorel 2020, la Warrior Spirit Team No Difference sur une pente résolument ascendante

À Valmorel ce week-end, la première pierre à l’édifice des épreuves 2020 a été posée par Alexandre, Claudio, Alex, Adriana, Cédric, ainsi qu’Aldo et Alain. Les défis relevés à cette occasion annoncent déjà une année monumentale pour la Warrior Spirit Team No Difference.

Valmorel s’affiche comme « la plus givrée des Spartans ». Mais qui de la course ou des coureurs était le plus givré ? Il fallait, en effet, beaucoup de volonté mais surtout une bonne dose de folie pour participer à Valmorel. Les Spartans sont éprouvantes mais que dire des Spartans d’hiver?

La mise en scène du départ, avec sa montagne de poudreuse, en disait long sur cette édition qui attire toujours beaucoup de coureurs en quête de sensations fortes. Pourtant, la neige jusqu’aux genoux n’a pas découragé Alexandre, Claudio, Alex, Adriana et Cédric, fiers représentants de la Warrior Spirit Team No Difference, bien décidés à en découdre avec les kilomètres, le dénivelé et les obstacles.  Avec l’UBS Corporate Team, autant sponsor que partie prenante dans l’effort, la No Difference a donné le meilleur d’elle-même.

Galvanisé plutôt que freiné

Alexandre, qui prenait courageusement, pour la première fois, le départ d’une Spartan aux côtés de Claudio, a pu mesurer la difficulté d’une telle course. Les perspectives que ce type d’épreuves ouvrent, en terme de perception et d’adaptation aux contraintes, (essentiellement un sol mou, instable et accidenté), sont colossales pour Alexandre qui cherche à dompter son hémiplégie avec une détermination hors du commun. Le régime diététique qu’il a commencé à adopter et les entrainements spécifiques pour les Spartans portent déjà leurs fruits même si, dans l’épreuve, la difficulté demeure immense. L’importante marge de progression ne l’effraie pas. Il souhaite d’ailleurs vivement poursuivre dans cette voie, particulièrement stimulante.

Alex, qui se préparait pour un combat d’anthologie, prévu le 7 février à Miami, a terminé les deux courses de façon admirable. Le mois prochain, il pourra sereinement affronter son adversaire qu’il retrouvera le lendemain pour accompagner deux personnes en situation de handicap sur une course de 5km. Adriana (sur la Sprint) et Cédric (sur la Super et la Sprint) ont également accompli de beaux efforts et confirment leur progression croissante.

La singularité, une force pour le collectif

La motivation au sein de la Team a été portée à son comble, les photos d’Aldo et l’efficacité d’Alain en sont témoins. La Team progresse et accueille de nouveaux arrivants qui pourront bénéficier des connaissances de terrain de la Team qui depuis 4 ans se frotte aux Spartans, avec son lot de succès mais aussi de difficultés. Les itinéraires de vie et la singularité de chacun enrichissent l’expérience collective, et aide la Team à se projeter et à se construire. La Spartan de Valmorel, riche d’enseignements, en est l’illustration.

L’ensemble de la No Difference a commencé l’aventure grâce à la mobilisation de tous ses partenaires qu’elle se réjouit d’ores et déjà de retrouver jeudi 30 janvier au Flux Laboratory, pour la soirée de rétrospective annuelle.

Communiqué de presse
Sophie Barenne