Jean Michel Marathon Noir Blanc

Exploit d’un homme ordinaire

 
Jean-Michel voudrait que l’on retienne de son marathon, la victoire d’un homme ordinaire sur la tragédie et le handicap.
 
Le 7 octobre 2016, Jean-Michel a été frappé par le destin en recevant, de son rival fielleux, deux balles dans l’abdomen et le thorax. Il se déplace aujourd’hui en fauteuil roulant et souffre de douleurs chroniques. Équipé de son fauteuil usuel, il vient néanmoins de parcourir, seul, les 42km 195 en participant au défi de UniversAll Run, la plateforme de course en ligne partenaire de l’association No Difference. Cet accomplissement est la démonstration de la résilience par le sport, une démarche qui a valeur d’exemple à la fois pour les personnes en situation de handicap mais aussi pour les valides.
 
Les mains en sang mais le sourire aux lèvres, Jean-Michel a achevé son défi avec beaucoup de fierté. Il faut dire que le chemin parcouru a été long et sinueux. Depuis son séjour particulièrement éprouvant au Centre Suisse des paraplégiques à Nottwil à aujourd’hui, de l’eau a coulé sous les ponts. Il a déjà participé, en chaise, à la Course de l’Escalade, aux 20 km de Genève et à de nombreuses épreuves virtuelles. En 2021, il prendra part, avec sa Team No Difference, à l’Arctic Marathon, le marathon le plus septentrional au monde sur terre ferme, avec son fauteuil de tous les jours, non pas pour battre le record du monde du marathon en fauteuil roulant mais pour donner de la voix et de la visibilité aux personnes en situation de handicap. Son exploit clôt la participation de la No difference à la course Warrior Spirit de UniversAll Run. Place à la Polar Run, dès le 5 janvier !
 
Sophie Barenne
Communiqué de presse