14052022-14052022-IMGP8455

Participation en force de la Team Résilience No Difference au Marathon

 Photos ©Aldo Viola

 

Le 14 mai restera dans les annales de la No Difference tant la course était torride, au sens propre comme au figuré. La chaleur humaine, c’est le propre d’une course aussi populaire que le marathon de Genève, mais à cela s’ajoutait ce week-end une température écrasante qui a poussé tous les participants dans leurs derniers retranchements.

Hormis cette difficulté vaillamment dépassée par tous les binômes, la Team a vécu l’épreuve des 10 km avec beaucoup de joie et d’émotion. Pour Jean-Michel, accompagné de Basile, Alex et Filipo, (qui rejoignait pour la première fois la Team ), la course représentait une étape essentielle dans la préparation à l’Arctic qui a lieu dans moins de trois semaines. L’équipe est prête et Jean Michel plus que jamais affuté. Viviane et Pascale se sont quant à elles élancées à leur allure. Leur progression est vertigineuse grâce à leur régularité et leur motivation.
De la motivation, il n’en a pas manqué non plus à Sarah et Morgane qui ont parcouru toute la distance le sourire aux lèvres. De leur côté, Claudio et Jean-Michel Dracos, ont littéralement avalé les 10 kms en walking, avec les bâtons, respectant les objectifs d’entrainements très encadrés de Claudio qui regagne sa force de samourai.

Les sublimes photos d’Aldo et les films rythmés de Stéphane retracent ces 10 km mémorables soutenus par un public enthousiaste. Les retours en matière d’images sont également excellents, la No difference bénéficiant de plus en plus en visibilité. L’aura de la Team, nous la devons aussi beaucoup à nos partenaires qui manifestent leur soutien et leur sympathie à chaque événement. Rien de tel pour galvaniser nos coureurs qui se donneront rdv le 29 mai à 15h à Genthod pour fêter en grand le départ de Jean Michel et de la Team au Svalbard. La rencontre ainsi que les médailles distribuées aux participants auront pour thème l’ours polaire. Après un week-end sous le signe de l’été, ce sera le choc des ambiances.

Sophie Barenne
Communiqué de presse